Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
European Championships Namen

Qinq coureurs en lice pour le maillot étoilé à Namur

Cinq coureurs de la Tormans Cyclo Cross Team représenteront quatre pays différents sur les flancs de la Citadelle de Namur ce weekend, théâtre des Championnats d'Europe de cyclocross.

Forte de dix victoires UCI au cours des deux premiers mois de la saison, l’équipe de Jean-François Bourlart sera présente dans quatre des six courses au maillot étoilé sur l’un des parcours les plus exigeants, dont la difficulté a été accrue avec l’ajout d’un pont et d’une ascension par rapport à l’habituel tracé de la Coupe du Monde.

La Néerlandaise Lauren Molengraaf (17 ans), vainqueur des deux premières Coupes du Monde à Tábor et Maasmechelen, sera la première à s’élancer samedi chez les Juniors femmes. C’est dans cette catégorie que l’équipe belge avait remporté le premier titre européen de son histoire l’an dernier.

Dans la foulée, Arne Baers (20 ans) concourra dans la catégorie Espoirs masculine. Grâce à un solide début de saison qui l’a notamment conduit sur le chemin de la victoire en Suède, Baers a été sélectionné pour la première fois pour représenter la Belgique dans un championnat.

Dimanche, Marie Schreiber (19 ans) portera les couleurs du Luxembourg pour la deuxième année d’affilée dans la catégorie Espoirs femmes, un an après avoir terminé septième du championnat d’Europe sur le Col du Vam, et auteure d’une série impressionnante de top 10 dans la catégorie Élites cette saison.

Pour terminer, l’actuel vice-champion d’Europe Quinten Hermans (27 ans) et le champion de Suisse Kevin Kuhn (24 ans) disputeront l’épreuve Élites masculine.

« Après avoir mis un terme à ma saison sur route, j'avais fait du Championnat d'Europe à Namur mon objectif du début de saison dans les labourés. Pour peaufiner ma condition et retrouver le rythme, j’avais besoin d’une séquence de courses intense. La dernière ligne droite de ma préparation était la Coupe du Monde à Maasmechelen. Depuis, j’en ai profité pour pour me remettre des cinq courses disputées en dix jours, et me préparer pour ce rendez-vous important dimanche avec quelques derniers entraînements qualitatifs. Namur conduit toujours à une course difficile, j'ai vraiment hâte d'y être. »

« Je suis ravi de ma bonne forme en ce début de saison. Outre mes trois victoires à domicile, je suis parvenu à me hisser dans le top 10 sur mes deux premières manches de Coupe du Monde, ce qui démontre que j’ai franchi un cap. L’objectif est de garder cette régularité jusqu’à la fin de la saison, à commencer par ce dimanche. Le parcours sera bien différent des derniers cross que j’ai disputés, je suis particulièrement impatient. Pour l’instant, le tracé est encore sec, évidemment un bon départ sera primordial car la décision pourrait survenir tôt dans la course. Dans tous les cas, j’espère profiter de mon statut d’outsider. »  

« Ce que j’ai réalisé au cours des deux premiers mois de la saison dépasse mes attentes. Je constate une réelle progression et cela décuple ma motivation à l’approche du championnat d’Europe. Lors de nos entraînements collectifs avec l’équipe, je me suis principalement focalisée sur la technique car c’est un aspect que je peux encore améliorer dans la phase finale des courses difficiles. Le tracé de Namur est l’un de mes préférés, car il récompense les meilleurs coureurs s’ils sont épargnés par la malchance. Je ne m’attends pas à des surprises dimanche, car le rapport de force dans la catégorie Espoirs est connu. Ce sont souvent les Espoirs femmes qui donnent le ton dans la catégorie Élites et la course devrait être aussi rapide. Mon ambition est d’améliorer ma septième place de l’an dernier, je serai au départ en forme et en pleine confiance. »

« Après mes victoires à Tábor et Maasmechelen, j'ai l'ambition de décrocher une médaille ce samedi. Ces deux succès procurent de la confiance, même si la bataille passionnante a démontré à quel point mes concurrentes sont fortes. De mon expérience sur la Coupe du Monde disputée à Namur l’année passée, je sais combien le parcours est exigeant. Le dénivelé positif important avec une succession constante de montées et descentes, c’est quelque chose que j’affectionne. Vendredi, nous irons reconnaître le circuit avec la sélection néerlandaise. Je peux aussi compter sur le soutien de Bart et Geert Wellens. Grâce à leurs entraînements avec l’équipe, j’ai progressé d’un point de vue technique, notamment en course à pied. J’apprends également beaucoup de leurs conseils tactiques à l’approche des courses. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email