Besançon

Retour dans le Doubs pour imiter Loïc Vliegen

Du 3 au 5 septembre, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux participera à un triptyque de semi-classiques dans le Doubs. Initialement prévues en avril, la Classic Grand Besançon (1.1, 03/09), le Tour du Jura (1.1, 04/09) et le Tour du Doubs (1.1, 05/09) offriront une nouvelle occasion à l’équipe belge de briller sur le sol français. Grâce à Thomas Degand en 2016 et Loïc Vliegen en 2020, l’équipe belge détient un vainqueur au palmarès du Tour du Jura et du Tour du Doubs, respectivement.

Vendredi, une grande boucle entre Besançon et Marchaux attendra le peloton de la Classic Grand Besançon, avec le Col de la Grande Côte (2x) et la Côte d’Arguel comme difficultés répertoriées. La toute première édition en catégorie 1.1 de cette ancienne épreuve amateur fait 172 kilomètres et affiche un dénivelé positif de 1800 mètres.

Le Tour du Jura, organisé le samedi, totalise 181,8 kilomètres et exploite de multiples difficultés autour de la commune de Lons-le-Saunier. On dénombre une demi-douzaine de côtes dont deux dans les derniers kilomètres, la Côte de Monciel et la Côte de Mancy, avec des pentes maximales avoisinant les 20%.

La dernière épreuve de ce triptyque, le Tour du Doubs, est une copie conforme de la dernière édition qui avait sacré Loïc Vliegen au bout de plus de 200 kilomètres, entre Morteau et Pontarlier. L’Erhytréen Biniam Girmay Hailu avait fait état de son talent sur un parcours sélectif, incluant le Col de la République (4,4km à 4%) et Le Larmont (4,4km à 5,2%) dans la finale, pour aller décrocher la deuxième place derrière Vliegen.

Sous la houlette de Frédéric Amorison, Biniam Girmay Hailu retrouvera les terres qui lui ont souri, cette fois avec la tunique de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux. Le Belge Baptiste Planckaert, deuxième du Tour du Doubs en 2016, a démontré ses affinités sur le sol français. L’Australien Alexander Evans a lui aussi un excellent souvenir de l’Hexagone, lui qui avait triomphé sur le Tour de l’Avenir en 2019. Jasper De Plus retrouvera l’Est de la France après avoir pris part au Critérium du Dauphiné plus tôt cette saison. Un jeune trio tricolore, composé des néo-pro Jérémy Bellicaud et Théo Delacroix et du stagiaire Maxime Jarnet, complète la sélection pour ce triptyque.

J'attends ces trois jours avec impatience, car j’affectionne ce genre d’épreuve sélective, avec des ascensions moyennes et sans forte pente. Nous devrons maintenir la course sous contrôle sans dépenser trop d’énergie dans la chasse, pour aborder la phase finale avec le plus de coureurs possibles. Si je m’aperçois ne pas être en mesure de disputer la victoire, je n’hésiterai pas à sacrifier mes chances pour mes équipiers. Avec Biniam Girmay par exemple, nous disposons d’un coureur capable de jouer les premiers rôles. Il m’a fait forte impression sur ses dernières sorties, et je suis heureux de courir à ses côtés. Il fait partie de cette nouvelle génération de talents, dotés d’un gros moteur et capables d’aller loin. Nous avons donc de bonnes raisons d’être ambitieux sur ce long weekend !

03/09: Classic Grand Besançon: Besançon – Marchaux (172,4km)
04/09: Tour du Jura: Lons-Le-Saunier (181,75 km)
05/09: Tour du Doubs: Morteau – Pontarlier (206 km)

Sélection :
Jérémy Bellicaud
Jasper De Plus
Théo Delacroix
Alexander Evans
Biniam Girmay Hailu
Maxime Jarnet
Baptiste Planckaert

Direction Sportive :
Frédéric Amorison

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email