Tour de Wallonie

Q. Hermans termine 6ème : « On a pris nos responsabilités »

La cinquième et dernière étape du Tour de Wallonie quittait Dinant (Namur) pour prendre la direction du Hainaut, d’abord en longeant la frontière française à hauteur de L’Escaillère (Chimay) puis en remontant vers Quaregnon, où les coureurs devaient accomplir deux tours de circuit final, technique et avec des passages pavés, comprenant la Tienne du Dragon et la Côte de Rossignol comme difficultés.  

Les cinq échappés, partis dans les 10 premiers kilomètres, ont bénéficié de la plus grande avance enregistrée sur cette édition, avec plus de 7 minutes d’écart à 130 kilomètres de l’arrivée. Ils n’auront cependant pas voix au chapitre car le peloton, emmené par plusieurs équipes de sprinteurs, avait fait diminué leur avance à moins de 2 minutes, alors que la pluie faisait son apparition à 35 kilomètres de la fin.

Plusieurs coureurs ont tenté de contre-attaquer, anticipant la jonction, mais sous l’impulsion des coureurs de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert qu’un regroupement général s’est opéré à 15 kilomètres de l’arrivée, juste avant le pied de la Côte de Rossignol. Dans cette ultime difficulté du Tour de Wallonie, une accélération dans laquelle était impliquée Quinten Hermans a tenté de forcer la décision. Mais comme la veille, c’est au sprint que le vainqueur a été désigné. 

Jakobsen remporte l’étape, tandis que Hermans et Odd Christian Eiking franchissent la ligne dans ce peloton d’une cinquantaine d’unités. Hermans termine ce Tour de Wallonie à la sixième place du classement général. 

Nous avons essayé de changer le cours des choses sur les deux dernières étapes, en étant agressifs et en prenant nos responsabilités. Malheureusement, tout s’est joué lors de la troisième journée et le parcours n’était pas propice à chambouler le général. Cette sixième place finale est bonne mais compte tenu du travail accompli par l’équipe, qui a été formidable tous ces cinq jours, c’est une maigre récompense. Je reviens d’un stage en altitude, je ne suis donc pas encore à 100% et je m'attends à monter en puissance lors des prochaines échéances.

Quinten Hermans

RESULTS

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email