Bredene

Q. Hermans signe un solide retour sur les labourés

Ce samedi, les coureurs de Tormans ont ouvert leur campagne de cyclocross UCI à l’occasion de l’Ethias Cross de Bredene (Flandre-Occidentale), disputé sur le site de Grasduinen. Onze tours de circuit étaient au programme pour Quinten Hermans, Corné van Kessel, Emiel Verstrynge et Joran Wyseure, qui ont par ailleurs pu profiter du retour tant attendu des spectateurs à l’ouverture de la saison 2021-2022.

Revenant d’une campagne sur route impressionnante, Hermans est parvenu à combler le déficit créé par une chute dans le second tour, revenant sur les neuf hommes de tête où figuraient Corné van Kessel et Emiel Verstrynge, auteurs d’un solide départ eux aussi. Le vainqueur à Eeklo l’an dernier a démontré d’excellentes dispositions sur le tracé rendu particulièrement rapide par les conditions estivales. Face à l’équipe Pauwels-Sauce en supériorité numérique, il a successivement annihilé les tentatives de Vanthourenhout dans le quatrième tour et de Iserbyt dans le sixième tour.

Ce dernier a cependant renchéri dans le septième tour, créant un écart. Dans les trois tours restants et jusque l’arrivée, Hermans a tenu tête au champion d’Europe sur le bac à sable, les planches et les multiples virages sanctionnant chaque erreur technique. Confronté à deux coéquipiers du leader qui ont profité de son sillage, Hermans a franchi la ligne au pied du podium à 15 secondes du vainqueur, tandis que Corné van Kessel ferme le top 10. Les jeunes Verstrynge (14ème) et Wyseure (17ème) terminent quant à eux parmi les 20 premiers de cet Ethias Cross qui comptait près de 50 participants.

Plus tôt dans la journée, la récente championne d’Anvers Shana Maes a décroché son quatrième podium de la saison avec sa 2ème place acquise à Wuustwezel.

« Aujourd'hui, j’ai butté face à la supériorité numérique des coureurs de Pauwels Sauzen - Bingoal. Ils sont toujours très forts en début de saison et j’avais réfléchi à la bonne approche pour pouvoir m’en défaire, mais au final je n'ai pas eu d'autre choix que de répondre à leurs attaques une à une. Sur ce tracé, rester dans la roue s’est avéré être un gros avantage, il est donc normal que je coince dans la phase finale. Mais cette première compétition UCI m'a conforté dans mes bonnes sensations après le camp d'entraînement collectif à Livigno. C’est un bon départ sur lequel je compte persévérer en vue des premières manches de Coupes du Monde. D'habitude, je performe bien sur le sol américain et je veux poursuivre sur cette lignée à Fayetteville ! »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email