Giro della Toscana

Pasqualon: « une semaine que j’attendais avec impatience »

Les classiques italiennes de fin d’année débutent cette semaine avec le Tour de Toscane (1.1, 15/09) mercredi et la Coppa Sabatini (1.Pro, 16/09) le lendemain, toutes deux disputées dans la province de Pise. En 2017, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux avait remporté ces deux épreuves, par l’intermédiaire de Guillaume Martin et Andrea Pasqualon respectivement.

Anciennement articulé sous la forme d’une course à étapes, le Tour de Toscane s’est mué en classique depuis l’édition remportée par Guillaume Martin. Pour ce mercredi, les coureurs devront parcourir 191,5 kilomètres divisés en deux boucles, l’une au sud de Pontadera et l’autre au nord. Le juge de paix de ce tracé se nomme Monte Serra (8.4 km à 7%), dont le sommet du second passage se situe à plus de 25 kilomètres de l’arrivée.

Les coureurs retrouveront la boucle au sud de Pontedera le lendemain sur la Coppa Sabatini. Les courtes ascensions de Montefoscoli (0.7 km à 12%), Terriciola (3.4 km à 3,4%), Lajatico (2.8 km à 3%) et du Muro di Peccioli (0.8 km à 10%) se succèdent pour un total de 22 difficultés réparties sur les 210,8 kilomètres à parcourir. Tradition oblige, l’arrivée de la Coppa Sabatini est située au sommet du dernier obstacle à Peccioli, montée d’un kilomètre avec une pente moyenne de 5%.

Parmi les sept coureurs de la sélection dirigée par Valerio Piva, trois Italiens défendront les couleurs de Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux pour ces deux épreuves. À commencer par Andrea Pasqualon qui outre sa victoire en 2017 sur la Coppa Sabatini, a pris la deuxième place à trois reprises, la dernière datant de l’édition 2020. Le Lombard Lorenzo Rota, qui affectionne tout autant les classiques, retrouve la compétition un mois après sa solide prestation au Tour de Pologne, qu’il avait achevé à la 12ème place du général. Simone Petilli, au même titre que le Tchèque Jan Hirt, seront au départ après avoir bouclé le Tour d’Espagne. Le Norvégien Odd Christian Eiking restera dans la Botte après avoir disputé la course en ligne des Championnats d’Europe, les Français Jérémy Bellicaud et Maxime Jarnet (stagiaire) seront eux aussi alignés sur les deux épreuves.

« C'est une semaine que j'attendais avec impatience ! Avec le Tour de Toscane, la Coppa Sabatini et Francfort, il y a là trois courses qui me correspondent. Je me sens pleinement d’attaque, car je sors d’une période d’entraînement intensif couplée à des jours de compétition où j’ai beaucoup travaillé pour l’équipe. J’ai aussi pu résoudre mes problèmes de dos qui me gênaient dernièrement. Nous entamons la campagne des classiques italiennes de fin d’année avec une équipe très compétitive, je nourris de grandes ambitions pour rendre cette période la plus magique possible pour l’équipe. Qui sait, si cette période est teintée de bonnes performances, je peux gagner ma place pour la course en ligne des Mondiaux ! »

Sélection :
Jérémy Bellicaud
Odd Christian Eiking
Jan Hirt
Maxime Jarnet
Andrea Pasqualon
Simone Petilli
Lorenzo Rota

Direction Sportive :
Valerio Piva

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email