Vuelta a Espana

Minali : « Impatient d’en découdre sur le premier sprint »

Le Tour d’Espagne (2.WT, 14/08-5/09) s’est ouvert ce samedi par un prologue dans les rues escarpées de Burgos, avec une ascension vers le Castillo et un final roulant. Le cagnard (39 degrés) qui écrasait la majestueuse cathédrale de Burgos n’a pas perturbé les favoris, qui s’élançaient en fin d’après-midi alors que le soleil se couchait. Le champion olympique Primoz Roglic s’est imposé, tandis que Louis Meintjes concède 39 secondes au vainqueur du jour.

J’avais plutôt de bonnes sensations sur ce contre-la-montre. Le chrono ne sera jamais ma spécialité, mais c’était une bonne mise en jambes. Je suis arrivé sur cette Vuelta avec une bonne préparation, meilleure qu’au Giro, avec un stage en altitude et une bonne reprise au Tour de l’Ain. Le plateau de sprinteurs est peut-être un peu moins dense qu’en Italie, mais des garçons comme Philipsen, Jakobsen ou Démare se présentent avec de bons trains et sont de sérieux candidats à la victoire. Nous avons également un beau groupe, je suis impatient de disputer ce premier sprint.

Ce dimanche, la deuxième étape mènera le peloton de Caleruega vers Burgos sur 166,7 kilomètres sans la moindre difficulté répertoriée et une arrivée promise aux sprinters au terme d’une dernière ligne droite de près d’un kilomètre et demi.

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email