Vuelta a Espana

Meintjes, 15ème du général : « Des conditions que j’affectionne »

Ce vendredi, les coureurs sont partis sur les chapeaux de roues à Gandia pour la septième étape du Tour d’Espagne (2.WT, 14/08-5/09). Le peloton a vite laissé la côte méditerranéenne derrière lui pour prendre la direction du Puerto le Llacuna, la première ascension de la journée, classée 1ère catégorie. Le rythme était soutenu jusqu’au moment où un groupe de 29 coureurs, dont l’Italien Simone Petilli comme représentant de Intermarché-Wanty-Gobert, ne compose l’échappée définitive. Une légère accalmie s’ensuivit, permettant aux fuyards de prendre ses distances avec le groupe maillot rouge. L’allure a ensuite augmenté dans l’avant-dernière ascension du jour, Puerto de Tibi, alors que les coureurs du groupe de tête allaient se disputer les honneurs. C’est finalement Michael Storer qui s’est imposé au sommet du Balcon de Alicante, au bout de 157 kilomètres, tandis que Petilli s’est classé 13ème de l’étape. 

Dans le groupe maillot rouge, Louis Meintjes a démontré d’excellentes dispositions, suivant les meilleurs grimpeurs de cette Vuelta jusqu’à l’arrivée, et franchissant la ligne en 21ème position. Sa belle performance, ainsi que celle de Odd Christian Eiking (30ème) permettent au Sud-Africain et au Norvégien de remonter respectivement aux 15ème et 19ème places du classement général. Ce samedi, les sprinteurs devraient à nouveau être à l’honneur, avec une huitième étape plate entre Santa Pola et La Mange del Mar Menor.

Cette étape présentait un important dénivelé positif et de la chaleur toute la journée, et ce sont justement les conditions de course dans lesquelles je me sens le mieux ! J’avais ainsi d’excellentes sensations du départ jusqu’à l’arrivée. Si l’on fait abstraction des coureurs échappés qui ont résisté, j’aurais pu obtenir un bon résultat personnel sur cette étape. Ma performance du jour aux côtés des meilleurs coureurs du classement général me motive énormément pour les prochaines étapes de montagne. Comme d’habitude, j’aborde cette course au jour le jour, et ce samedi il faudra de nouveau éviter les pièges qu’une étape plate peut comporter.

Ce n’était pas facile du tout aujourd’hui, parce qu’il faisait très chaud et l’allure était très rapide dès le départ. Quand j’ai vu qu’un grand groupe se détachait, j’ai tout fait pour le rejoindre. Une fois cette tâche importante accomplie, j’ai essayé d’être économe au cas où je devais encore assister Louis Meintjes dans le final. Finalement nous sommes restés devant et j’ai essayé d’obtenir le meilleur résultat possible. La concurrence était forte et je ne disposais plus de toutes mes forces à l’heure d’aborder le Balcón de Alicante. Mais je réessayerai ! J’ai commencé cette Vuelta en bonne forme et je sens de la progression chaque jour. Notre première semaine était très réussie et le moral est au beau fixe, nous avons l’intention de continuer sur cette lancée !

Nos coureurs ont conclu cette étape avec brio. Louis Meintjes a terminé dans le groupe des favoris avec le soutien de Odd Christian Eiking, tandis que Simone  Petilli a représenté notre équipe dans l’échappée. Malheureusement nous n’avons pas su défendre le maillot à pois, malgré les tentatives de Rein Taaramäe de prendre des points de la montagne en début d’étape. L’Estonien se sentait un peu moins bien aujourd’hui, mais je suis convaincu qu’il saisira d’autres opportunités plus tard. Nos sprinteurs ont passé la journée dans un grand groupe et sont prêts à en découdre ce samedi. Nous continuerons à prendre la course au jour le jour, et chacun aura un rôle à jouer dans notre chasse aux victoires d’étape et au top 10 du classement général.

RESULTS

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email