Tour de Pologne

Hermans (10e): « Chaque seconde compte »

On attendait de la quatrième étape au Tour de Pologne (2.UWT, 9-15/8) qu’elle secoue le général provisoire. Rien n’était moins vrai, car les coureurs dans le peloton ont patienté jusqu’aux derniers kilomètres menant à l’arrivée à Bukovina Resort avant de passer à l’attaque. Ils ont repris les derniers rescapés de l’échappée matinale de quatre hommes dans cette montée finale. Au début de la course, Quinten Hermans faisait partie de ce groupe de tête, mais après avoir gagné le sprint intermédiaire, il s’est laissé reprendre par le peloton. Sur les pentes raides de la montée finale, à 3,5 kilomètres de l’arrivée, Andrea Pasqualon était un des premiers attaquants. Après, Mikkel Honoré essayait de s’emparer de la victoire en solitaire, jusqu’à ce que Georg Zimmermann prenne la tête du groupe de poursuite. Finalement Joao Almeida était le plus fort du sprint en montée. Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux était de nouveau fort collectivement: Quinten Hermans termine 10e avec dans son sillage Biniam Girmay Hailu. Grâce à la 19e place de  Lorenzo Rota, l’équipe belge était invitée au podium pour une deuxième victoire à l’inter équipes. Taco van der Hoorn est également monté sur le podium pour un nouveau maillot  des sprints intermédiaires. Grâce au sprint intermédiaire gagné et les secondes de bonifications correspondantes, Hermans remonte à la 12e place au général provisoire, un peu plus bas que Rota qui reste 7e.

Le départ fut rapide et ça a duré un petit moment avant que certaines équipes prennent le course en main. Je roulais donc attentivement à l'avant afin de pouvoir me glisser dans une échappée intéressante. Mais finalement j'intégrais un groupe de tête de seulement cinq hommes et je pensais que c'était peine perdue. C'est pourquoi je me suis fait reprendre par le peloton après le sprint intermédiaire. Grâce à cela, on était sur que Taco conservait son maillot et j'ai gagné 3 secondes au général. Ce qui est pris est pris, car j'ai déjà perdu le Tour de Wallonie pour 1 seconde. Dans le final, on avait prévu d'anticiper, mais finalement ça roulait trop vite et le vent de face ne nous inspirait pas non plus à passer à l'offensive. Les leaders du classement étaient décidés à terminer cette étape au sprint. Nous sommes bien en jambes depuis le début de la semaine et nous voulons continuer sur notre lancée jusque dimanche.

Ce vendredi, ce sera la dernière belle opportunité pour les coureurs du classement de faire des écarts avant le chrono individuel. Trois côtes de première catégorie se trouvent sur le parcours de 173 kilomètres entre Chochołów et Bielsko-Biała. Une nouvelle arrivée en montée y attend les coureurs après trois circuits locaux de 7,5 kilomètres.

RESULTS

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email