Arctic Race of Norway

Eiking: « Ma grande ambition est renforcée par mes sensations à San Sebastian »

Ce jeudi, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux retourne en Norvège pour l’Arctic Race of Norway (2.Pro, 5-8/8). Les coureurs se battront pour quatre victoires d’étape et pour le général dans un paysage magnifique. Les parcours ont été dessinés pour créer une bataille passionnante. L’édition précédente, Odd Christian Eiking était le meilleur de l’étape reine avec arrivée au Storheia Summit. La côte raide ne figure pas dans le parcours cette année, mais d’autres difficultés aux nombreuses iles souriront aux puncheurs.

La première étape de 142,5 kilomètres suit le contour de l’ile Kvaløya après le départ à Tromsø. La côte de Holtevegen (1,2km à 8,1%) doit être couvert trois fois dans la finale. Comme le sommet se trouve seulement à 2 kilomètres de l’arrivée, également à Tromsø, ce n’est pas clair si les sprinteurs ou les grimpeurs prendront le dessus. La deuxième étape de 178 kilomètres menant à Kilpisjärvi, en Finlande, pourrait se terminer par un sprint massif. L’étape reine est également l’étape la plus longue de cette épreuve de quatre jours. La côte décisive de cette étape de 184,5 kilomètres se trouve à l’arrivée dans le village de ski Målselv (3,7km à 7,8%). La tension se prolonge jusqu’à l’arrivée de la dernière étape de 163 kilomètres à Harstad, parce que le parcours contient plusieurs difficultés, notamment le dernier kilomètre menant à l’arrivée.

Avant de s’imposer au Storheia Summit en 2019, Odd Christian Eiking a terminé dans le top 6 du général (2015 et 2016). Ce samedi, le Norvégien s’est classé 7e de la Clasica San Sebastian. Il a partagé ses ambitions claires pour cette course à étapes sur ses terres. Le Norvégien sera accompagné par des coéquipiers belges et néerlandaises. En cas de sprint, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux peut compter sur Danny van Poppel. Il est déjà monté sur toutes les marches du podium lors de ses deux participations à l’Arctic Race of Norway. Le Néerlandais reprend la compétition depuis sa 6e place aux Champs-Elysées au dernier Tour de France. Les quatre autres courses, Aimé De Gendt, Tom Devriendt, Baptiste Planckaert et Boy van Poppel, ont participé au Heistse Pijl avant de partir pour la Norvège. Frederik Veuchelen est le directeur sportif sur cette

Cet hiver, j'ai déclaré mes ambitions pour gagner le général de l'Arctic Race of Norway et je ne suis pas dévié de cet objectif. Nous sommes ici avec un équipe en forme et surtout, avec un objectif commun. La façon à laquelle nous avons couru à San Sebastian me donne beaucoup de confiance. C'était sans doute une de nos meilleures courses de la saison. Malgré la chute de Lorenzo, notre présence à l'avant pendant presque toute la course a été rémunéré par deux top 10. Je veux continuer sur ma lancée à cet Arctic Race of Norway. Je prendrai jour par jour et je me battrai pour le classement général. Les quatre étapes seront importants, mais ce sera probablement l'étape reine de samedi qui sera la décisive. Je m'y réjouis, car elle me convient. Nous ne montons pas Storheia Summit cette année, mais la montée qui mène à l'arrivée de l'étape reine lui ressemble!

Arctic Race of Norway:
Stage 1 – (05/08): Tromsø – Tromsø (142,5km)
Stage 2 – (06/08): Nordkjosbotn – Storfjord-Kilpisjärvi (Finland) (178km)
Stage 3 – (07/08): Finnsnes (Senja) – Målselv (184,5km)
Stage 4 – (09/08): Gratangen – Harstad (163,5km)

Sélection:
Aimé De Gendt
Tom Devriendt
Odd Christian Eiking
Baptiste Planckaert
Boy van Poppel
Danny van Poppel

Direction Sportive:
Frederik Veuchelen

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email