Benelux Tour

Deuxième podium consécutif pour Danny van Poppel

Troisième la veille à Ardoye, le Néerlandais Danny van Poppel a décroché un second podium consécutif ce vendredi, à l’issue de la cinquième étape du Benelux Tou (2.WT). En dépit d’un relief plus accidenté que les jours précédents, les coureurs se sont une nouvelle fois départagés au sprint à Bilzen au bout des 192 kilomètres. Pas moins de quinze ascensions étaient répertoriées sur ce tracé qui arpentait les hauteurs du Limbourg depuis la commune de Riemst.

Trois hommes ont tenu la dragée haute en tête de course, alors que le peloton les maintenait à distance raisonnable toute la journée.  Plusieurs contre-attaquants ont ensuite exploité les pentes du Letenberg à 43 kilomètres de l’arrivée, sans pour autant parvenir à faire exploser les sprinteurs. Les coureurs de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux restaient unis autour de Danny van Poppel, à l’exception de Taco van der Hoorn, malade, qui a été contraint de quitter la course à mi-parcours.

Une énième accélération dans le quatrième et dernier passage du Letenberg, situé dans les 5 derniers kilomètres, n’a pas surpris van Poppel, qui demeurait aux avant-postes d’un peloton réduit à cinquante unités. À l’issue d’un sprint en légère montée dans les rues de Bilzen, le Néerlandais a pris la troisième place, Caleb Ewan (Lotto) s’adjugeant la victoire d’étape. Danny van Poppel occupe provisoirement la 14ème place du général et la deuxième au classement par points.

Considérée comme un « mini Liège-Bastogne-Liège » de par son profil, la sixième étape qui relie demain Ottignies-Louvain-la-Neuve à Houffalize présente de nombreuses ascensions en deuxième moitié de parcours, dont celles de Saint-Roch, Bois-des-Moines et Achouffe.

J’ai puisé loin dans mes ressources pour décrocher cette troisième place. L’issue de cette étape était totalement imprévisible, personne ne pouvait affirmer avec certitude que nous aurions un sprint massif ou une course par élimination. Finalement, ce fut une course d’usure, avec de multiples virages, des côtes, des routes étroites. La victoire s’est jouée dans un peloton bien écrémé. Grâce au travail de mes coéquipiers, j’ai pu aborder la dernière montée idéalement placé. L’emballage final était réservé aux coureurs costauds, je suis heureux d’en faire partie et d'avoir disputé la victoire. Je suis désormais à deux points de la tête au classement par points, ce qui sera un objectif en vue de l’arrivée à Grammont.

RESULTS

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email