Belgian Championships ME & MU23

Championnats de Belgique ME & MU23

Durant le week-end des 8 et 9 janvier, les neuf coureurs du Tormans Cyclo Cross Team participeront à la course au titre de champion national dans six pays différents, dans les catégories Espoirs et Élites. Samedi, les championnats de Belgique (Dames), de France et de Luxembourg seront au programme. Le lendemain, les représentants masculins se disputeront les honneurs sur la course belge, britannique, néerlandaise et suisse, où Kévin Kuhn défendra son titre. Le Hongrois Barnabás Peák, coureur de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, tentera lui aussi de décrocher le titre de champion national de cyclo-cross ce dimanche.

Le revêtement sablonneux du domaine militaire de Lombardsijde (Middelkerke), le long de la côte, accueillera les championnats de Belgique. Quatre ascensions, un tronçon le long de la plage et une montée pavée sont les principaux points d’attention du parcours. Samedi, Shana Maes disputera son cinquième championnat national chez les Élites Dames sur le coup de 15H15, tandis que Quinten Hermans affrontera Wout Van Aert vingt-quatre heures plus tard dans la course Élites Hommes.

Le jour de son 21ème anniversaire, soit dimanche, Joran Wyseure accompagnera Emiel Verstrynge pour disputer l’épreuve Espoirs à 13H45. Sa récente deuxième place à Gullegem et sa victoire sur le sable de Coxyde en fin novembre confèrent au jeune Wyseure une dose de confiance à l’heure d’aborder la course. Confiance dont jouit tout autant Verstrynge, auteur lui aussi d’un podium récemment à Loenhout et de quatre top 15 lors des manches de Coupe du Monde Élites.

« En rouge dans mon calendrier, j’avais fait des manches de Coupe du Monde aux États-Unis et du Championnat d’Europe mes principaux objectifs. Grace à mon entraîneur Frederik Veuchelen, je suis parvenu à démarrer avec un excellent niveau de forme et à le maintenir sur la durée. La place des championnats nationaux au calendrier conduit à une préparation complètement différente. La capacité de récupération occupe un rôle majeur, et l’enjeu est de pouvoir digérer la période festive particulièrement chargée avec le maximum de fraîcheur. J’ai profité de ma dernière course de Gullegem pour reconnaître le tracé de Middelkerke. Disputer l’une des épreuves les plus importantes du calendrier sur un circuit inconnu est assez spécial. Il s’agit principalement d’un circuit rapide avec plusieurs tronçons de sable relativement faciles à négocier, où l’influence de la pluie devrait être limitée. Je suis curieux de savoir si nous serons en mesure de couvrir l’ensemble des montées sur le vélo. Le tronçon le long de la plage apparaît comme le point d’attention principal, bien qu’il ne soit pas trop difficile à aborder. Ce parcours explosif correspond plutôt bien à mes caractéristiques, ce dont je me réjouis d’avance ! »

« Mercredi dernier, j'ai consacré beaucoup de temps à reconnaître le circuit, et je suis reparti de Middelkerke avec un sentiment de satisfaction. Quel que soit le type de parcours, j'ai toujours réalisé de bonne prestations dans les différents championnats ces dernières années et j’aspire à réitérer cela ce dimanche. Cependant, je suis conscient qu’il est loin d’être facile de sortir vainqueur d’une lutte pour un titre, je l'ai vécu par exemple lors du dernier Championnat d'Europe. Le niveau de la catégorie est très serré, beaucoup dépendra de la forme du jour. Le fait que Joran et moi disputons cette épreuve ensemble m’inspire de la confiance, car entre nous il y en a au moins toujours un qui jouit de bonnes jambes ! Mes derniers préparatifs pour ce championnat de Belgique se passent le nez dans mes livres de cours, car mon premier examen est prévu pour mardi prochain ! »

« À mon avis, il sera question d’une bataille tactique dans la catégorie Espoirs. Il suffit de regarder le résultat de la manche de Coupe du monde à Termonde, où cinq Belges étaient séparés en seulement 10 secondes, et ce sur un parcours très difficile. La reconnaissance de mercredi dernier m’a appris qu'il sera difficile de faire une vraie différence sur le circuit de Middelkerke. Peut-être y a-t-il une opportunité à saisir sur la plage ou alors un homme fort parviendra à accomplir l'intégralité des ascensions sur le vélo. Je déborde de confiance depuis ma performance à Gullegem, j’ai donc hâte de me battre pour les médailles aux côtés d’Emiel. Ensemble nous sommes forts ! »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email