Aller au contenu principal

CM Ostende U23: Emiel Verstrynge, 4e, "Je reviendrai pour plus"

CM Ostende U23: Emiel Verstrynge, 4e, "Je reviendrai pour plus"

Ce samedi s'ouvrait le weekend des Championnats du Monde à Ostende, sous un amas de nuages couvrant les dunes de la côte belge et un vent soulevant les vagues de la mer du Nord. Le Britannique Thomas Mein , l'un des trois coureurs de Tormans Cyclo Cross Team au départ de la course masculine Espoirs, avait annoncé son ambition de médaille. 

Le natif de Gateshead, vainqueur de la Coupe du Monde à Tabor plus tôt cette saison, alliait les paroles aux actes et fut l'auteur d'un début de course canon. Cependant, et alors que la première traversée sur le sable ostendais s'était déroulée sans encombre, Mein fut victime d'une glissade et dût céder la tête de la course aux Belges et aux Néerlandais, en surnombre. Parmi eux, Emiel Verstrynge (18 ans) faisait preuve d'une impressionnante maturité et son parcours sans faute le propulsait dans la course à la médaille à la mi-course. Juste derrière, son compatriote Joran Wyseure (Tormans-Acrog), Mein et Théo Thomas (France) accrochaient les vingt premiers aux alentours de la minute.

Le Néerlandais Pim Ronhaar, aux trajectoires irréprochables, créait la différence et devançait son compatriote Ryan Kamp sur la ligne. Verstrynge, héroïque, franchissait la ligne au pied du podium, à moins de vingt secondes du titre mondial. Il ne s'agit pas du premier exploit dans la course au maillot arc-en-ciel pour lui puisqu'il avait déjà engravé son nom sur la médaille de bronze aux mondiaux chez les Juniors l'année passée. Les prestations de Mein (13ème) et Thomas (18ème), certes entravées par des chutes, offrent malgré tout un magnifique tir groupé pour Tormans Cyclo Cross Team. 

Emiel Verstrynge :
"Bien sûr, c'est dommage de terminer au pied du podium, mais je suis très satisfait de ma performance. Je prenais le départ de mes premiers mondiaux dans la catégorie U23, et terminer dans les cinq premiers était un rêve. Je me focaliserai sur mes prochaines courses sans m'imposer de pression, car je sais que j'ai trois ou quatre ans pour faire mes preuves. Je souhaite revenir ces prochaines années avec l'intention d'un jour disputer la victoire, car je suis convaincu de pouvoir faire mieux."

"La météo a transformé l'hippodrome en marécage, et les vagues de la mer du Nord étaient si proches que nous avions l'impression de rouler dans des sables mouvants. Sans oublier le fort vent de face qui ne rendait pas la tâche plus facile. Il était important pour moi de ne pas exploser au début, mais c'était plus facile à dire qu'à faire car après un départ sur la dernière ligne, je me suis retrouvé pratiquement dernier au premier passage sur le sable. À mon rythme, je doublais un par un les coureurs partis à la faute et me suis rapidement retrouvé devant. Ce n'est que dans le dernier tour que j'ai vraiment commencé à croire en une médaille."

"J'étais vraiment dans un excellent jour. Le choix de rejoindre Tormans Cyclo Cross Team s'est avéré être le bon. Je suis heureux de pouvoir compter sur mon entraîneur Bart Wellens, constammant derrière nous. Sans oublier nos pros Quinten Hermans et Corné van Kessel, qui sont des modèles pour moi. Je me sens très bien où je suis et je regarde l'avenir avec beaucoup de confiance "

Championnats du Monde U23 Hommes:
1. Pim Ronhaar (NET) en 49'47"
2. Ryan Kamp (NET) +8"
3. Timo Kielich (BEL) +14"
4. Emiel Verstrynge (BEL) +19"
13. Thomas Mein (GBR) +1'58"
18. Théo Thomas (FRA) +2'54"